5-   Vie et Mort

             

5.1 Principes de base

                                5.1.1      Les personnages n'ont qu'une seule vie.

5.1.2      On peut perdre des points d’Endurance en recevant des coups, en étant la cible de sorts offensifs, en ingérant du poison, etc.

5.1.3      Tous les personnages ont un minimum de 2 points d’Endurance, représenté par un bonus à la compétence d’Endurance à la création du personnage.

5.1.4      Un personnage qui achève un autre personnage doit retrancher le nombre de Points de Destin du mort de son total de points de destin personnel.

Exception a:       Ne s'applique pas à ceux qui exécutent une sentence de la cour, exécutent un personnage qui porte la marque du criminel, rapportent des têtes qui sont mises à prix ou concrétisent un pacte de mort.

Exception b:      On ne perd pas de points de Destin à achever un mort-vivant.

Exception c:       Les fées et les hommes ne perdent pas de points de Destin en tuant les créatures.

Exception d :     Les créatures ne perdent pas de points de Destin en tuant.

5.1.5      Le nombre de Points de Destin ne peut descendre en deçà de 0.

5.1.6      Les organisateurs se réservent le droit de ressusciter quiconque subit une mort trop gratuite, injustifiée ou insignifiante et ce phénomène peut se produire autant en jeu que en hors-jeu, selon le cas.

5.1.7      Une nuit de sommeil complète (8 heures) permet à un personnage de regagner tous ses points d’endurance.

5.1.8      Si on est changé en mort-vivant alors qu’on est dans le coma, on perd un point de destin et, lorsque le mort-vivant est achevé, on reprend son coma au point où il avait été interrompu. Si on arrive au bout de cette période de coma sans avoir été soigné, on ne perd pas un autre point de destin, mais on redevient agonisant.

5.19        Les aides animateurs ne peuvent achever les joueurs, sauf sur ordre d’un  Pnj.

 

                   5.2 L’échelle de santé

 

5.2.1 Bonne santé

5.2.1.1    On est dans cet état lorsqu’on possède 2 points d’Endurance et plus.

5.2.1.2    Dans cet état, on peut effectuer toutes les activités désirées, dans les limites inhérentes à son personnage.

 

5.2.2Agonie

                                                5.2.2.1   On est dans cet état lorsqu’on possède 1 seul point d’Endurance.

5.2.2.2    Dans cet état, on ne peut que ramper et parler.

                                 Spécification:     Toutes les autres activités (lancer un sort, utiliser une arme, utiliser une compétence) sont interdites.

5.2.2.3    On demeure dans cet état jusqu’à ce qu’on soit soigné ou que l’on passe une nuit à dormir (8 heures).

 

          5.2.3 Coma

5.2.3.1    On est dans cet état lorsqu’on ne possède aucun point d’Endurance.

5.2.3.2    Il est possible de devenir comateux en recevant un coup pendant qu’on est vulnérable (endormi, inconscient, évanoui). Dans ce cas, l'assaillant doit annoncer : "Coma".

Spécification :                   Lorsqu'on porte un tel coup, c’est qu’on avait l'intention et que l’on croit avoir porté un coup qui sera fatal à la victime. Sauf si notre personnage connaît la médecine. Dans ce cas, on sait que le coup peut être fatal, mais qu’il ne l’est pas à tout coup.

5.2.3.3    Dans cet état, on ne peut rien faire.

Spécification:                    On doit demeurer immobile et silencieux.

5.2.3.4    La perte d’un point de destin entraîne une amnésie partielle chez le personnage. On oublie tout des trente (30) minutes qui précèdent le coma.

5.2.3.5    On demeure comateux jusqu’à ce qu’on soit soigné ou que trente (30) minutes se soient écoulées.

5.2.3.6    La guérison, quelle qu’en soit le type ou la force, ramène un comateux à l’état d’agonie (1 point d’Endurance), à moins d’avis contraire.

5.2.3.7    Si on n’est pas soigné pendant les trente (30) minutes de coma, on redevient agonisant (1 point de d’Endurance) et on perd 1 Point de Destin.

         

5.2.4 Mort

5.2.4.1   On est dans cet état lorsque quelqu’un nous achève ou après trente minutes de coma lorsqu’il ne nous reste plus de Points de Destin.

5.2.4.2    Dans cet état, on ne peut rien faire.

Spécification:                    On doit demeurer immobile et silencieux.

5.2.4.3    On peut demeurer dans cet état aussi longtemps que souhaité, dans les limites du roleplay.

Recommandation:          Si possible, demeurer dans cet état une trentaine de minutes, et attendre d’être seul ou seulement en présence d’autres morts pour se lever.

5.2.4.4    Si l’on n’est pas ramené à la vie, on se rend au campement des organisateurs en hors-jeu pour leur raconter les circonstances de la mort, refaire un personnage ou passer à un second personnage déjà approuvé.

                                                5.2.4.5   Il est possible de mourir en recevant un coup pendant qu’on est vulnérable (endormi, inconscient, évanoui). Dans ce cas, l’assaillant doit annoncer : « Mort ».

                            

5.2.5 Sommeil

5.2.5.1                  Lorsqu’un personnage en état de sommeil est secoué, il s’éveille.

 

5.3 Le Pacte de mort

5.3.1      Pour passer un pacte de mort avant l’événement, deux joueurs doivent être consentants et rencontrer les organisateurs.

5.3.2      Ce pacte permet à deux joueurs de s’entretuer sans subir la pénalité des Points de Destin.

Exemple:            Ce pacte est généralement utilisé lors des duels à mort.

5.3.3      Pour passer un pacte de mort durant l’événement, les deux parties doivent prononcer clairement ce pacte : « Ni les dieux, ni les hommes ne m’empêcheront de vous mener au trépas ! »

                  

5.4 L’ange de la mort

5.4.1      Les personnages qui assassinent plusieurs fois au cours d’un événement sont susceptibles de se faire prendre leur vie par l’ange de la mort.

5.4.2      Cette mesure est utilisée à la discrétion des organisateurs.

 

5.5  Inconscience

5.5.1   Il est possible de rendre inconscient toute personne qui est dans un état de vulnérabilité en lui assénant un coup assommant, même si on ne possède pas la compétence. Dans ce cas, l’état d’inconscience dure 5 minutes.