Les prières

Sur les terres du Dolghana, lorsque les premières lueurs du soleil se font paraître, on peut entendre plusieurs prières et chants qui réveillent la nature. Ce sont les chants des elfes des bois qui vénèrent Valérian, le dieu du bien. Ces elfes, cependant, admirent et protègent la forêt. Ils s'y sentent en sécurité. Peu d'entre eux s'éloignent de cette dernière.


Lorsque le soleil se présente au dessus de leur tête, on entend au quatre coins de la forêt les dryades qui élèvent leurs chants et leurs prières au ciel. La forêt est tellement immense et sécurisante qu'un grand nombre de dryades y vivent, contrairement aux autres pays qui possèdent de belles forêts. Tous en même temps, les dryades prient à haute voix. Leurs paroles si aigues et mélodieuses se mélangent aux chants des oiseaux. La forêt semble se réveiller lorsque les dryades méditent. Le vent se lève, l'eau se fait tout aussi bruyante, la terre gronde et les feux des sorciers se lèvent de plus en plus haut. Les animaux offrent leurs voix durant ce petit moment. Les autres races qui prient la nature sont ensorcelées par ces chants et ne cessent leurs prières que lorsque les dryades se taisent.


À la tombée de la nuit, il y a les prières augures faites pour Balor qui s'entament. Il n'y en a que très rarement, mais lorsque l'on entend ces mauvais angélus, la forêt peut être moins sûre et il faut que chaque habitant se méfie, car ces méditations représentent le malheur ou des mauvais présages.


Rapporté par Ragen Forêt d'Argent et Zelfira la dryade.