Le Gaethe

Il s'agit du sport national de l'empire dantien. Chaque grande ville possède son équipe, et les tournois de Gaethe sont les festivals les plus appréciés par le peuple.

On y joue avec un ballon. Le nombre de joueurs est variable, mais il se situe généralement entre 4 et 6 joueurs dans chaque équipe. En fait, le nombre importe peu, tant qu'il y a un nombre égal de joueurs dans chaque camp. On raconte qu'il y a jadis eu des parties qui opposaient deux centaines de joueurs.

Chaque équipe doit défendre un but, d'une largeur approximative d'une douzaine de pieds et d'une hauteur approximative de 7 pieds, dans lequel l'équipe adverse tentera de faire pénétrer le ballon, par tous les moyens possibles (en le lançant, en le bottant, en entrant dans le but en le tenant, en lançant un autre joueur qui le tient dans le but, etc.) . Un joueur qui porte le ballon ne peut faire plus de quatre pas.

La partie est surveillée par un arbitre. C'est lui qui décide du nombre de points à atteindre pour gagner la partie (habituellement 10 ou 12). Il appelle les punitions lorsqu'un joueur enfreint la règle du nombre de pas. Il décide si les buts sont bons ou refusés. Il se doit d'être impartial et juste. Il doit être considéré, par tous les joueurs, comme l'autorité suprême sur le terrain.

Compte tenu du nombre restreint de règles fixes et de la grande liberté accordée à l'arbitre, les parties de Gaethe diffèrent beaucoup d'une région à l'autre, selon les stratégies adoptées, selon les règles non écrites, selon la permissivité de l'arbitre. Il est généralement reconnu qu'on ne doit pas porter d'armes sur le terrain, mais ce n'est pas unanime.



Retour aux loisirs - Retour Saint Empire