La fête médiévale Desjardins
à Saint-Isidore de Beauce

22 mai 2004

Bruno-le-crieur et garde Guillaume devant le kiosque d'accueil avant l'arrivée de la foule.
Les trois ménestrels, membres de la Bourrasque Celtique, (Vincent Lacroix, Marc Bilodeau et Raphaël Bilodeau) accueillent de leurs mélodies le peuple et la cour.
Ils étaient plus d'une centaine de bonnes gens à s'être rassemblées pour assister au spectacle!
Plusieurs spectatrices et spectateurs avaient revêtu des atours d'époque.
Trois dames demandent au scribe Martin de les inscrire au registre du concours de costume.
Cinq des huit membres de l'Association Médiévale de Québec venus égayer la foule de leurs prouesses.
Mc Andrews, l'escuyer de Sire Alexandre de Saint-Georges, était venu réchauffer la foule avant l'arrivée du roi.
La reine Marie-Pier et la princesse Mégane.
Le roi Alexandre a tenu à adresser au bon peuple venu se divertir, un discours de son cru.
Puis, les combattants de l'Association Médiévale de Québec se sont affrontés...
...vigoureusement, mais amicalement...
...et Sire Alexandre a eu le dessus!
Les gardes Guillaume et Hubert ont fait la démonstration d'un combat dans les règles du tournoi.
Par la suite, des spectateurs, petits et grands, les ont imités avec des armes en mousse. Ici, ce sont Émile et Charles Vennes, 6 et 4 ans, qui combattent pour progresser dans le tournoi.
Ils furent plus d'une douzaine à s'affronter au cours de l'après-midi.
Cet autre duel oppose Sébastien Leclerc-Lavallée (à droite), du royaume de Longueuil, à Mike Vallières, de Saint-Anselme, qui allait devenir, plus tard, le vainqueur du tournoi.
Ceux qui ne respectaient pas les règlements du tournoi allaient au pilori. Sire Brochu y a été envoyé par un ordre personnel du roi Alexandre.
Les cinq cracheurs de feu en mirent plein la vue aux spectateurs!
Bruno Gagnon, un jeune saltimbanque du royaume de Québec, a séduit la foule par son agilité et son humour.
Il a fait des acrobaties, a jonglé avec des balles, des cuillères, des quilles, un diabolo, des couteaux et des torches enflammées!
Après le spectacle vint le banquet et nous profitâmes d'une boustifaille exceptionnelle concoctée par le Maistre Queux Morin!
Après le repas, un autre court spectacle...
...riche en feu!
Dame Marie-Michèle faisait habilement valser ses chaînes enflammées.
Puis, le dragon...
... et le phoenix...
... ont combattu, à coups de lames et de flammes!
Et la Fête s'est terminée sur un joyeux tour de danse.